Autres Mondes !

Publié le par Sneed

La collection de SF jeunesse, Autres Mondes, publiée chez mango Jeunesse, est unanimement reconnue par les auteurs, les lecteurs jeunes ou moins jeunes, et les prescripteurs (profs, bibliothécaires) comme une collection de très grande qualité, tant du point de vue littéraire que de celle des thèmes explorés.
De nombreux pris reçus par la collection sont là pour le prouver.
Comme on peut le juger sur les dernières parutions , les thèmes abordés sont contemporains, d'actualité, et amènent jeunes ou moins jeunes à s'interroger sur notre société.
Des ouvrages intelligents qui, pour une fois, n'ont pas tendance à abêtir le jeune lecteur, mais le considère avec respect et le juge digne de se faire ses propres opinions sur le monde.
Denis Guiot, directeur de collection passionné, donne énormément de lui même pour cette collection, comme on peut en juger en parcourant le site qu'il a créé sur la collection (site indépendant de la structure éditoriale, il faut le préciser).
Il avait jusqu'à présent toute latitude pour diriger à sa guise la collection, lui donnant ainsi un ton particulier et unique.
Cependant, en ces temps où il devient de plus en plus difficile d'être une petite structure éditoriale indépendante, Mango a été racheté par Fleurus. Qui fait beaucoup de livres pour la jeunesses, mais est également l'un des plus gros éditeurs de livres catholiques (bibles, missels, etc ..) en France.
Et nous venons donc de recevoir cette annonce de Denis Guiot :

La direction éditoriale de Fleurus - Mango Jeunesse vient de censurer le roman de Nathalie Le Gendre "Les Orphelins de Naja", que j'avais prévu de faire paraître en mai 2007 dans la collection "Autres Mondes".
Le roman ne paraîtra pas.
La raison : le roman de Nathalie dénonçait certaines pratiques pédophiles au sein d'une Église du futur sur une planète nouvellement colonisée.
La direction éditoriale " ne veut pas d'emmerdes avec les actionnaires ".
C'est vrai que dans une collection appartement à un groupe publiant nombred'ouvrages religieux et leader du marché européen du missel, ça ferait désordre...
Sauf revirement - fort improbable - de la direction, j'envisage de démissionner.
Denis Guiot

Je comprends tout à fait l'attitude de Denis Guiot : accepter de se soumettre à ce diktat, c'est renier tout le travail effectué durant sept années de travail à la tête de la collection.
Quant à poursuivre la collection sans Denis aux commandes, ça me semble mal barré, car il en est l'âme, et ses auteurs partiront avec lui, comme l'expliquent Christophe Lambert ou Fabrice Colin dans ce fil sur le forum d'ActuSF.

Bon courage donc à Denis dans cette lutte, qu'il soit assuré de mon soutien !
Si des actions sont décidées (l'amie Lucie a l'air de vouloir fédérer les choses) j'en ferais part ici.

Sneed

Publié dans news

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article